PARTIE II : LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L’HOMME